Les équipements de protection pour un soudage en toute sécurité

Le soudage constitue une action courante dans la vie quotidienne. Néanmoins, ces travaux sont très délicats et comportent beaucoup de risques. Bon nombre d’accidents peuvent survenir sans parler de risques d’électrocution, de brûlure et d’irradiation. Pour éviter le pire, quelques mesures de protection doivent être imposées. Il faut ainsi se munir de meilleurs équipements de protection.

Les équipements de protection de la tête

La production de lumière vive ainsi que la forte élévation de température sont inévitables au cours du soudage. Les lunettes, le masque et le casque de soudeur permettent de limiter les risques.

Le port des lunettes peut s’avérer essentiel pour travailler en toute sécurité. Les rayonnements et la lumière intense peuvent inciter des lésions aux yeux. Il est donc tout à fait possible que l’œil soit endommagé par les débris métalliques ou les projections de laitier. Selon les législations mises en vigueur, les lunettes doivent répondre aux normes EN175, EN 169 et EN 379.

Quant au masque et casque, le port de ces équipements est obligatoire au cours du soudage MIG-MAG . Trouvez ici le comparatif des meilleures stations de soudage . Non seulement ces dispositifs protègent le soudeur contre les débris et particules projetés, mais ils limitent aussi le risque d’aspiration de vapeurs de soudage. Il est recommandé de privilégier un masque assez léger avec un serre-tête pour un confort d’usage optimal.

Dispositifs de protection du corps

Pendant le soudage, le corps doit être protégé des rayonnements UV, étincelles, projections et éventuels contacts avec la flamme. Le soudeur doit donc s’équiper d’une veste, un pantalon et une combinaison adéquate. Ces vêtements doivent répondre aux normes EN 470-1 et EN 531. La première a rapport aux équipements de protection lors des opérations de soudage. Quant à la deuxième, elle est relative aux dispositifs de protection contre la chaleur industrielle.

Les vêtements doivent être conçus en coton ou en tissus techniques ininflammables. À cet effet, les articles en fibre synthétique sont à éviter. Ils peuvent s’enflammer aisément et provoquer de sérieuses brûlures cutanées. Il faut veiller à ce que les habits se recouvrent d’une manière suffisante afin de prémunir la pénétration d’étincelles.

Comment protéger des pieds et mains du soudeur ?

Les chaussures du soudeur doivent répondre à la norme EN 345. Elles doivent être recouvertes par le pantalon. Il est à souligner que des chaussures spécifiques sont conçues uniquement pour les travaux de soudage. Leurs semelles sont à titre d’illustration capables de supporter un contact avec une pièce de 300 °C. Ces bottes de sécurité doivent être à la fois résistantes et isolantes.

Quant aux gants, leur port est obligatoire pour protéger de la chaleur du soudage et la conduction électrique. Il ne faut pas oublier que les mains figurent parmi les parties du corps les plus exposées au danger. Il est alors fortement recommandé de se munir des gants de soudeur pour éviter les blessures.

En conclusion, il est strictement nécessaire de se munir des équipements de protection pendant les travaux de soudage. Le respect des différentes normes évoquées ci-dessus est indispensable pour éviter les accidents.

Laisser un commentaire